Pour le couple -> Le comportement sexuel dans le couple stérile

Le comportement sexuel dans le couple stérile

 La seule prérogative de la femme est de pouvoir donner la vie. Cela est tellement vrai qu´aujourd´hui, l´homme a cessé d'avoir une présence obligatoire dans l'acte de la reproduction, c'est-à-dire, que la femme qui désire avoir un enfant, peut aller dans une clinique de reproduction humaine et après une ou plusieurs tentatives d'insémination, réussir à obtenir la tant convoitée gestation, sans aucune présence masculine, outre le sperme utilisé qui provient de la banque de sperme. Heureusement, cela n´est pas le cas de figure normal, au moins pour l'instant.
 Il se sait que 80% des couples réussiront à obtenir une gestation après 12 mois, et que 85 à 90% au bout de 24 mois de co?t sans aucune protection contraceptive. 10 à 15% des couples ne réussiront pas à faire tomber la femme enceinte après deux ans, ce qu´on appelera alors ?couples infertiles?.
 Nous dénomons l'infertilité comme l'incapacité de tomber enceinte après une année de co?t régulier sans l´utilisation de moyens contraceptifs.
 On dit que l'infertilité est primaire quand il n'y a pas de grossesse préalable confirmée et secondaire quand il y a déjà eu des enfants ou une grossesse précédente.
 Nombreux sont les facteurs associés à l'infertilité conjugale sur lesquels je ne prétends pas disserter ici. Je dirais seulement que les modifications de l'éjaculation, les facteurs cervicaux, utérins, ovariens, péritonéaux et immunologiques sont les responsables de l'infertilité d'un couple, appartenant à un spécialiste de la reproduction humaine la recherche sur ce sujet.
 La dynamique sexuelle du couple infertile possède quelques caractéristiques qui lui sont propres, en vertu de la recherche constante de la gestation. Ceci signifie que le co?t a pour but principal la reproduction, le plaisir étant relégué parfois en second plan, ou n´ayant même aucune importance. Quelques couples se consacrent intensément à faire des recherches sur les positions à utiliser pendant et après le co?t, dans l'intention de favoriser la fécondation, sans se préoccuper de la satisfaction sexuelle.
 Il n´est pas rare, qu´après des traitements à base d'inducteurs d'ovulation et de co?t programmé, c'est-à-dire, l´obligation du co?t des jours déterminés (période ovulatoire), que se fassent ressentir des troubles de l´érection chez des hommes sans aucun antécédent de dysfonctionnement, ceci venant de l'anxiété de l'obligation d'avoir un rapport sexuel à une date fixée antérieurement, ou aussi du manque de volonté ou de stimulation  adéquate ainsi que la fatigue et autres tribulations de la routine quotidienne. Cette mécanisation de la relation sexuelle, qui a besoin d´avoir lieu à des heures et dates déterminées engendre parfois des conséquences néfastes pour la relation du couple, laquelle s'accentue après la découverte à la fin d´un cycle de tentatives sans succès.
 La frustration est toujours grande en apprenant que la gestation tant attendue ne s´est pas produite et qu´il faudra peut-être tout recommencer au prochain cycle, en vivant les mêmes scènes et en affrontant les mêmes pressions familiales. Cette situation de stress à chaque cycle sans succès, fait que la relation du couple peut souffrir d´une détérioration de la relation qui pourra donner lieu à des frustrations ainsi que de laisser des marques indélébiles.

Darci Jacarelli
Gynécologue


Le comportement sexuel dans le couple stérileL´attirance sexuelleLa routine et le sexe      
Cherchez nouveaux amis/es
Je suis/Nous sommes un(e)/des
Recherchant un(e)/des
Agé(es) entre
e&t
Recherchant...
Pays
? SexeMasturbation.com Textes traduits au français par Florent Brichet. La reproduction totale ou partielle est interdite.


free hit counter
Free Hit Counter